Démocratie ouverte, kézako ?

Prises de parole | 24 décembre 2017

Depuis le début de la législature, le gouvernement place les principes de démocratie ouverte au cœur de son mode de prise de décision. Mais que signifie exactement ce terme que l’on entend dans toutes les bouches ?

La démocratie ouverte est une doctrine de gouvernance fondée sur les principes de transparence, de participation citoyenne et de de collaboration en vue d’une meilleure efficacité et d’une plus grande responsabilité de l’action publique.

La démarche de demander leur avis au plus grand nombre est une illustration concrète de démocratie ouverte. Ces derniers mois, le gouvernement a initié plusieurs consultations publiques en ligne pour recueillir l’avis d’un maximum de citoyens, qu’ils soient experts, professionnels, usagers ou consommateurs.

La plateforme des états généraux de l’Alimentation, par exemple, a attiré plus de 25.000 participants citoyens, institutions, entreprises, et associations) ; ceux-ci ont produit 17000 contributions qui ont recueilli plus de 160000 votes.

Alimentation, mobilité, numérique, gouvernance : toutes les politiques publiques se prêtent à cet exercice de consultation, révolutionnaire par son échelle, sa fréquence et son ampleur. L’exercice ne s’arrête pas là, il est bien destiné à s’inscrire durablement dans l’actualité politique française.

L’agenda des consultations en cours :

Recevez la newsletter
de votre député