[🇪🇺 Un nouvel Ă©lan pour l’Europe 🇪🇺]

Prises de parole | 21 juillet 2020

Les négociations ont été longues et tumultueuses. 92 heures de débat intense qui ont engrangé leur lot de tensions poussant même le Président de la République à « taper du poing sur la table » pour dénoncer la mauvaise volonté de certains pays (Pays-Bas, Autriche, Danemark, Suède et Finlande). Mais le couple franco-allemand est resté fort et uni. Ensemble, Emmanuel Macron et Angela Merkel ont porté ce plan de relance massif qui a finalement été adopté après un sommet historique.

Jean Monnet disait que « l’Europe se fera dans les crises et [qu’] elle sera la somme des solutions apportĂ©es Ă  ces crises ». Aujourd’hui, ces solutions se composent d’un plan de relance de 750 milliards d’euros dont 390 milliards sous forme de subventions aux pays les plus touchĂ©s par la crise et d’un budget europĂ©en qui s’élèvera Ă  1 074 milliards d’euros sur la pĂ©riode 2021-2027. L’Europe entre ainsi dans une nouvelle ère, celle d’une forme de solidaritĂ© budgĂ©taire, d’une « solidaritĂ© de fait Â» pour reprendre les termes de Robert Schuman lors de la dĂ©claration du 9 mai 1950.

Le budget ne fait cependant pas tout. Pour la première fois dans l’histoire de l’Union, le versement d’aides pourra ĂŞtre suspendu en cas de violations de l’État de droit et de la dĂ©mocratie. Le respect des droits humains est une valeur forte de l’Europe que nous devons continuer Ă  dĂ©fendre. Les plans de relance des États-membres devront par ailleurs ĂŞtre compatibles avec les prioritĂ©s Ă©cologiques et numĂ©riques de l’Union europĂ©enne.   

Les 27 États-membres ont pris hier soir leurs responsabilitĂ©s en adoptant ce plan ambitieux qui marque les jalons d’une Europe plus forte, plus durable et plus solidaire. « La solidaritĂ© nous a unis, elle est la seule voie d’avenir Â» Ă©crivait Jacques Delors. Ces mots ne m’ont jamais paru aussi rĂ©els qu’aujourd’hui. Emmanuel Macron s’était engagĂ© Ă  refonder l’Europe, ce plan inĂ©dit est une Ă©tape importante de cette refonte !

Recevez la newsletter
de votre député