ScrollTop

La loi protégeant les enfants qui travaillent sur internet adoptée !

Divers | 6 octobre 2020

Enfin une loi protégeant les enfants qui travaillent sur internet.

Vous me parlez régulièrement des écrans et de nos enfants, le plus souvent à propos du temps passé devant (4 heures par jour en moyenne).

Mais que se passe-t-il pour les enfants qui sont derrière ?

Derrière l’écran, il y a parfois des enfants qui travaillent et qui jusqu’à aujourd’hui n’étaient pas protégés dans leurs intérêts supérieurs : droit au consentement, à l’instruction, au repos ou encore à jouir de l’argent qu’ils auront gagné quand ils seront majeurs.

Le travail des enfants est interdit, y compris sur internet, qui n’est pas un espace de non-droit.

Depuis 1963, les enfants du spectacle (chanteurs, acteurs…) sont protégés par la loi française mais internet bouscule tout. C’est parce que notre démocratie sociale s’est construite autour de l’interdiction du travail des enfants qu’il fallait, à l’ère du numérique, réaffirmer avec force que les enfants ont des droits particuliers.

C’est chose faite avec cette loi que j’ai portée en votre nom et qui fait de la France le premier pays du monde à protéger ainsi les enfants dits « influenceurs » dont certains sont des stars qui sont l’objet d’une exposition médiatique et d’enjeux commerciaux qui devraient par ailleurs tous nous interpeller.