2 ans au service du pouvoir d’achat des Français

Prises de parole | 25 juin 2019

Jamais une majorité n’a autant œuvré pour augmenter le pouvoir d’achat des Français au cours des 30 dernières années. Nous l’avons fait avec un cap : redonner à chaque Français les clés pour reprendre en main son destin et bâtir son avenir. C’est le projet de société que nous défendons depuis 2 ans : nous voulons revaloriser le travail, car c’est ce qui permet d’avoir une place et de contribuer au « collectif France ».

Aujourd’hui, grâce aux réformes que nous avons votées, le travail paie mieux : certains foyers bénéficient d’une hausse de pouvoir d’achat équivalant à un 13ème mois. Nous avons aussi réduit, voire supprimé des injustices fiscales comme la taxe d’habitation.

À l’écoute de la colère sociale qui a éclaté fin 2018, nous avons accéléré certaines réformes comme l’augmentation de la prime d’activité ou la défiscalisation des heures supplémentaires. Les résultats sont là : en 2019, le pouvoir d’achat des Français connaîtra une forte hausse en 2019 (+1,7% en moyenne).

✔️ Le travail paie davantage

  • La suppression des cotisations salariales d’assurance maladie et chômage (-3,15pts), équilibrée financièrement par une hausse de la CSG (+1,7pts) rapporte 270€/an de revenu net pour un salarié au SMIC. Tous les salariés sont concernés.
  • L’augmentation de la prime d’activité de 90€/mois rapporte plus de 1 000€/an supplémentaires à ses bénéficiaires.
  • L’extension de la prime d’activité permet de revaloriser le travail de 1,2 millions de foyers supplémentaires, portant à 5 millions le nombre de foyers bénéficiaires. Une salariée seule avec un enfant et gagnant 2 000€/mois nets bénéficiera d’une prime d’activité de 90€/mois, alors qu’elle ne la touchait pas avant.
  • La défiscalisation et la désocialisation des heures supplémentaires permet un gain moyen par salarié de 400€/an.

✔️ La taxe d’habitation est supprimée

  • Pour 80% des Français, la taxe d’habitation a été progressivement supprimée : ⅓ en 2018, ⅔ en 2019 et la totalité en 2020.
  • En moyenne, la taxe d’habitation est de 780€/an, ce qui représente un gain de pouvoir d’achat considérable, d’autant plus important dans les communes pauvres où elle est souvent plus élevée.
  • L’État compense à l’euro près les communes du montant de taxe d’habitation perçu en 2017. Elles restent libres d’augmenter la taxe d’habitation, ce qui explique que dans certaines communes les citoyens n’aient pas bénéficié d’une baisse aussi importante qu’espéré.

🚀 Notre action à venir

  • Une baisse inédite de l’impôt sur le revenu est prévue pour 2020 : ce seront 5 Mds € de baisse d’impôts pour 15 millions de foyers.
  • La baisse d’impôts sera financée par une suppression de certaines niches fiscales dont bénéficient les entreprises, ainsi que par la poursuite de la baisse des dépenses publiques.